Le changement 

Publié le


Le changement……

Au premier abord, voilà quelque chose qui fait toujours un peu peur. Pourtant, je pense qu’il est obligatoire tout au long de notre existence. A certains moments, nous le subissons, pour diverses raisons, pour notre bien ou non. D’autres fois, nous sommes heureux de le décider et devenons acteurs. Et puis, à d’autres moments encore…ben…il nous tombe juste sur la gueule… Donc, soit tu le subis soit tu le prends à bras le corps, ou même à bras le cœur.

Il y a un an, un voyage changeait ma vie. La destination n’était pas dans la short list des pays que je rêvais de visiter. Mais là encore, il faut parfois que le changement intervienne: changer ses a prioris et croyances. La femme que j’aime m’a convaincu et je dois avouer que j’ai passé les plus belles vacances de ma vie. Des moments inoubliables, des réveils sublimes, des fous rires à n’en plus finir, des pleurs face à la perte de toutes ses photos, des souvenirs plein la tête gravés à vie,  de précieuses rencontres…Bref, trois semaines de rêves grâce à quoi?…Grâce à l’acceptation du changement, pris à bras le corps, à bras le cœur !

Un an plus tard, un énorme changement arrive, un tout autre voyage, une toute autre destination, un bouleversement de vie au final, une métamorphose impliquant une autre changement, une autre remise en question. Alors…un travail « sur soi », comme on dit, arrive: évoluer, changer en mieux, accepter les différences, le mode de fonctionnement et l’environnement de chacun et s’accepter aussi par la même occasion. Arriver à lâcher prise pour progresser, évoluer, connaître ses limites pour devenir plus fort. La différence de l’autre ne doit pas être un frein mais l’essence de notre motivation. Et cela doit peut-être nous emmener vers une transformation positive car, grâce à cet ensemble de connaissance, nous pouvons construire une entité qui s’épanouit chaque jour.

Pourquoi toujours attendre que l’autre comble nos besoins? Ceux-ci nous appartiennent. c’est donc à moi, et à moi seul, de les satisfaire. L’autre n’est pas là pour les assouvir. Comprendre la situation actuelle permettra alors de mettre en place ce fameux changement vers un nouvel équilibre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s