amour

HB

Publié le


HB ❤️

Publicités

Le changement 

Publié le


Le changement……

Au premier abord, voilà quelque chose qui fait toujours un peu peur. Pourtant, je pense qu’il est obligatoire tout au long de notre existence. A certains moments, nous le subissons, pour diverses raisons, pour notre bien ou non. D’autres fois, nous sommes heureux de le décider et devenons acteurs. Et puis, à d’autres moments encore…ben…il nous tombe juste sur la gueule… Donc, soit tu le subis soit tu le prends à bras le corps, ou même à bras le cœur.

Il y a un an, un voyage changeait ma vie. La destination n’était pas dans la short list des pays que je rêvais de visiter. Mais là encore, il faut parfois que le changement intervienne: changer ses a prioris et croyances. La femme que j’aime m’a convaincu et je dois avouer que j’ai passé les plus belles vacances de ma vie. Des moments inoubliables, des réveils sublimes, des fous rires à n’en plus finir, des pleurs face à la perte de toutes ses photos, des souvenirs plein la tête gravés à vie,  de précieuses rencontres…Bref, trois semaines de rêves grâce à quoi?…Grâce à l’acceptation du changement, pris à bras le corps, à bras le cœur !

Un an plus tard, un énorme changement arrive, un tout autre voyage, une toute autre destination, un bouleversement de vie au final, une métamorphose impliquant une autre changement, une autre remise en question. Alors…un travail « sur soi », comme on dit, arrive: évoluer, changer en mieux, accepter les différences, le mode de fonctionnement et l’environnement de chacun et s’accepter aussi par la même occasion. Arriver à lâcher prise pour progresser, évoluer, connaître ses limites pour devenir plus fort. La différence de l’autre ne doit pas être un frein mais l’essence de notre motivation. Et cela doit peut-être nous emmener vers une transformation positive car, grâce à cet ensemble de connaissance, nous pouvons construire une entité qui s’épanouit chaque jour.

Pourquoi toujours attendre que l’autre comble nos besoins? Ceux-ci nous appartiennent. c’est donc à moi, et à moi seul, de les satisfaire. L’autre n’est pas là pour les assouvir. Comprendre la situation actuelle permettra alors de mettre en place ce fameux changement vers un nouvel équilibre.

Une pensée pour une fois ça change…..

Publié le


Voilà j’avais aussi envie d’écrire sur cette page, pour essayer de dire ce que je pense et puis tout ça …

Alors oui aujourd’hui je vais vous parler de quelque chose qui me passionne :

« Le manque de communication entre les gens »

Alors je vois déjà des gens esquisser un sourire car ils doivent se dire :

« mais lui il ne dis jamais rien »

Pour ma part je vais essayer de vous parler de la communication simple. Quand je vois des gens, et de plus en plus dans mon entourage, tweeter dès le matin ou aller sur Facebook, pour parler à des gens qu’ils ne connaissent pas avant même de dire bonjour aux gens qui leur font face et avec qui, ils vivent ou même des gens qu’ils aiment.

Et bien pour moi c’est une tragédie. Un simple je t’embrasse , je t’aime, c’est si simple mais devenu tellement rare….

Je sais pas vous mais moi j’aime qu’on signifie les choses, ce que nous ressentons, que nous le disions tout de suite de vive voix.

J’aime les gens qui s’excusent, qui disent qu’ils ont eu tort, j’adore les gens qui disent je t’aime, je suis amoureux de toi, quand ils le pensent et j’aime surtout les gens qui se parlent.

Et tout cela entraîne la solitude et l’enfermement des gens. Et du coup le sentiment d’incompréhension règne tout autour de nous. Et beaucoup vont vous dire que c’est pas si simple et que cela ne va pas de soi car c’est un travail de tous les jours et c’est un effort et rien n’est simple dans la vie.

Puis il lance : Pour toi cela « paraît » simple. Parait,  oui; en effet Si c’était si simple d’être enthousiaste tout le monde le serait. Alors je vous rassure ça paraît mais ce ne l’est pas. Ce n’est vraiment pas évident et plus rien ne l’est plus. Pensez vous qu’un sentiment est évident ?

Un sentiment est pour moi quelque chose de précieux qui nous appartient à chacun et que nous donnons du moment où nous disons les choses aux autres, mais il faut le donner.

 

Alors je sais pas si j’ai toujours bien fait et toujours bien dis, j’ai sûrement du en trouver souvent des bons et encore plus souvent des mauvais, je me suis même trompé souvent, mais il vaut mieux faire une gaffe, se tromper, faire mal aux gens et parfois vexer les gens qu’on aime pour que quelque chose se passe dans toutes nos histoires.

Car c’est en disant les choses que tout cela peut vivre.